Top 3 des expositions permanentes à voir à Paris

Chaque semaine, musées, galeries et autres drapent leurs murs d’une nouvelle exposition classée cinq étoiles., en  photo ou peinture, art classique ou contemporain, design ou sculpture, etc. Grâce à toutes ces différentes expositions aux nouveautés hebdomadaires, on dit que Paris constitue la capitale universelle de la culture. Dans cet article, vous découvrirez le top trois en termes d’exposition permanente à Paris, les immanquables expos dans la capitale. Vous vous sentirez tel un enfant en manque de sucre face à un rouleau de friandises.

Charlotte Perriand avec le Monde nouveau

Brillante et libre, solaire et spontanée, Charlotte Perriand a surtout un don sans égal lorsqu’il s’agit de dessiner le présent, toujours avec un temps un peu en avance. Le meilleur endroit pour faire la découverte du « nouveau monde » constitue, en effet, l’ovni archi que Frank Gehry a réalisé. Vous profiterez des divers arts et design de Picasso, Delaunay, Calder, Pierre Jeanneret ou Le Corbusier lors de votre visite à la fondation Louis Vuitton au 16e arrondissement. Ne manquez pas la meilleure, la reconstitution qui se trouve à l’extérieur des salles, celle de l’emblématique Maison au bord de l’eau. Une parfaite réussite qui vous donne une envie immédiate d’échanger votre appartement avec l’une des galeries qui constituent le musée.

Francis Bacon

La rétrospective Francis Bacon qui constitue une des expositions phares est présentée au Centre Pompidou, le musée national d’art moderne, dans le 4e arrondissement. Au XXe siècle, Francis Bacon, le peintre britannique fait partie des artistes les plus torturés à travers l’inédit prisme de la littérature. Tout parait sourire à ce dernier en 1971, devenu portraitiste du Swinging London. Ses œuvres ont la chance d’être présentées au Grand Palais, un musée où, de son vivant, Picasso seul fut exposé. L’inspiration du mouvement 2D lui est venue lorsqu’il voulait peindre la vie, à la suite du suicide de George Dyer, son compagnon. Pour réaliser cette œuvre, Bacon, analyse l’humanité sous trois formes en explorant 50 nuances de chair. Géniales et complexes, des lectures de Conrad ou Nietzsche accompagnent sa soixantaine d’œuvres post-traumatiques.

La fabrique du geste, Hans Hartung

Le Musée d’Art Moderne de Paris, Chaillot, un come back dans le paysage culturel. Pour ce retour, il  favorise une exposition célébrant Hans Hartung, ce peintre expérimental donnant de fortes envies de liberté. Le Musée d’Art Moderne de Paris, aussi stylé que le célèbre centre Georges-Pompidou ou le Palais de Tokyo, revendique également sa place dans le monde artistique de la capitale. Le come back de ce dernier penche sur la rétrospective dédiée à Hans Hartung, le peintre Allemand (1904 – 1989). Pierre Soulages adulait ce peintre au puissant geste, étant donné l’expression qu’évoquaient ses toiles, une pureté rare libérant toutes les contraintes dans les compositions.

Quelles sont les œuvres incontournables de Charles Baudelaire ?
C’est quoi l’histoire de l’Opéra de Paris ?