C’est quoi le Service national universel ?

La France a été le premier État à introduire la conscription militaire comme condition de citoyenneté. Au début, le but était de fournir de la main-d’œuvre à l’armée au moment de la Révolution française. La conscription a continué sous diverses formes pendant 200 ans jusqu’à son élimination définitive entre 1996 et 2001. En 2019, un dispositif similaire a été mis en place, sous le nom de Service National Universel. Voici tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

Service National Universel : les citoyens concernés

Le service national universel concerne toute composante de tranche d’âge. Il ne s’adresse pas uniquement aux garçons, mais aussi aux filles, ainsi qu’aux personnes scolarisées ou non, dès lors qu’elles ont atteint l’âge de 16 ans. Le dispositif concerne les élèves de troisième et de seconde, indépendamment de leur filière (technologique, générale ou professionnelle). Si la première phase s’impose aux jeunes de 16 ans, la seconde, facultative, n’est accessible qu’aux individus ayant atteint 25 ans. Les inscriptions ont été mises en place depuis juin 2019 dans une dizaine de départements, et ce, pour une durée de deux semaines. Mise à part cette plateforme, l’Etat a organisé un appel aux volontaires au niveau des lycées et centres de formation d’apprentis. Les adolescents en situation de handicap sont également concernés.

Les objectifs du Service National Universel

L’instauration du service national universel constitue un engagement étatique fort. La vocation première, est l’implication des jeunes Français dans la vie nationale, tout en promouvant le concept d’engagement et favorisant ainsi le principe d’unité nationale grâce au partage de certaines valeurs. Il faut noter que le service national universel ne constitue pas une remise en place de l’ancien SN qui a été suspendu dans les années 90. Les objectifs sont différents, dont en premier lieu la cohésion au niveau social dans tout le territoire. Le SNU vise également à faire prendre conscience à chaque génération des divers enjeux de la sécurité et de la défense nationale. Enfin, ce programme s’inscrit dans une optique de développement de l’engagement et de la culture.

Le SNU et les deux phases principales

Le service national universel comporte une première phase à caractère obligatoire, qui représente l’aboutissement d’un parcours de tout citoyen. Cette étape dure au maximum un mois et se fait en deux temps : une période d’hébergement collectif et une sorte de mission d’intérêt général à effectuer auprès des collectivités territoriales, des associations, des organismes publics, des armées ou des institutions. La deuxième étape du service national universel constitue une phase dite d’« expérimentation ». Elle est en revanche facultative et a pour objet de poursuivre volontairement cet engagement pour un trimestre de plus, dans l’un des domaines suivants : sécurité et défense, accompagnement des personnes, tutorat, protection de l’environnement ou du patrimoine.