C’est quoi le Brexit ?

Le Brexit est un terme qui revient souvent dans les actualités, et ce, notamment depuis 2016. Les enjeux derrière ce qui serait le retrait de la Grande-Bretagne de l’Union européenne sont colossaux. Pourtant les conditions et les effets de cet acte ne sont pas encore clairement identifiés.

Qu’est-ce que le Brexit ?

Combinaison des mots « British » et « Exit », le Brexit est une abréviation pour désigner la séparation de la Grande-Bretagne de l’Union européenne. Cela modifie donc ses relations avec le bloc européen sur le plan du commerce, de la politique, de la sécurité et des migrations. C’est en 2013 que le Premier ministre de l’époque, David Cameron, avait promis de tenir un référendum sur l’adhésion de la Grande-Bretagne à l’Union européenne. Les choix proposés étaient alors : rester ou quitter.
Alors que la migration était au cœur des débats dans toute l’Europe, les Britanniques sont passés aux urnes le 23 juin 2016. Bien que non encore clairement défini, avec des conditions encore floues et des mesures d’accompagnement encore à préciser, le Brexit a tout de même recueilli 52 % des voix.

Quels sont les enjeux ?

L’Europe représente le premier marché d’exportation de la Grande-Bretagne et aussi sa principale source d’investissements étrangers. L’adhésion de la Grande-Bretagne au bloc européen a permis à Londres de conforter sa position de centre financier mondial. À cause du Brexit, l’annonce d’une grande entreprise de quitter la Grande-Bretagne se produit régulièrement. Avec beaucoup d’autres, le constructeur aéronautique Airbus en fait partie. Depuis, certains spécialistes prévoient le recul de l’économie du pays avec le Brexit.

La Première ministre May, quant à elle, avait annoncé que le Brexit mettrait fin à la libre circulation, au droit des citoyens d’autres pays d’Europe de vivre et de travailler en Grande-Bretagne, et inversement. Cela réjouissait certaines personnes de la classe ouvrière qui voient l’immigration comme une menace pour leurs emplois, mais les jeunes Britanniques qui espèrent étudier et travailler à l’étranger en sont inquiets.

Pourquoi le Brexit n’est pas effectif ?

Il n’est pas très facile d’effacer et de se soustraire à une intégration économique qui a duré près de 50 ans. Par ailleurs, les deux principaux partis britanniques qui sont les conservateurs d’un côté et l’opposition travailliste de l’autre côté sont divisés sur la bonne marche à suivre. Le Parlement britannique se retrouve alors divisé et indécis.

D’autre part, le Parti unioniste démocrate d’Irlande du Nord a déclaré qu’il ne pouvait souscrire à une proposition qui séparerait économiquement la région du reste du Royaume-Uni. Le Parti conservateur, qui compte sur l’appui de ces députés unionistes démocrates pour rester au pouvoir ainsi que sur leur soutien à un accord sur le Brexit, est donc aujourd’hui moins sûr de le faire adopter par le Parlement.

L’opposition britannique, le parti travailliste, a également critiqué les accords proposés jusqu’ici. Ce parti a aussi déclaré vouloir procéder à un vote public, pour permettre aux Britanniques de se prononcer sur le départ de l’Union européenne à ses conditions, soit à l’inversion totale du Brexit.

Aujourd’hui, rien n’est donc sûr en ce qui concerne l’effectivité du Brexit et alors que le Premier ministre Boris Johnson avait promis une réalisation de celui-ci pour le 31 octobre dernier, il a dû finalement demander un report pour le 31 janvier 2020.

Qui sont les plus grosses puissances mondiales ?
Dans quels pays y-a-t-il une royauté ?