Prix immobilier à la vente en France

Prix immobilier

Le marché immobilier en France est très dynamique depuis le début des années 2000, selon certains experts. Plus de 1,13 million de logements ont changé de mains en France en un an, depuis le début de la crise sanitaire. Concernant les prix des biens à la vente, les critères et les méthodes d’évaluation classiques demeurent pertinents. Si vous souhaitez investir aujourd’hui pour un bien en France, la connaissance du contexte de l’immobilier vous aidera à prendre la bonne décision.  

Marché immobilier en France : contexte actuel

Selon une étude menée en 2021, la France figure dans le Top 10 des prix immo à l’échelle mondiale, parmi les pays de l’OCDE. Désormais, on compte près de 3,6 millions de résidences secondaires en France. Aujourd’hui, un appartement et une maison sur dix en France sont des résidences secondaires, et depuis les années 1980, le nombre de ce type de biens croît deux fois et demie plus vite que la population. C’est dire que le marché immobilier a su garder un certain dynamisme. Ceci étant, la crise sanitaire a provoqué des bouleversements majeurs sur le marché immobilier en France. D’abord, les solutions distantes et virtuelles sont devenues incontournables pour maintenir la continuité d’activité. De nombreux professionnels avaient déjà pris l’initiative de numériser certaines de leurs opérations au cours des dernières années. Un exemple concret est la popularité croissante des outils facilitant les achats à distance, tels que les systèmes de visites virtuelles. Or, la transition vers ces nouvelles technologies est désormais devenue incontournable. Pour en savoir plus, rendez-vous sur ce site.

Estimation d’un bien immobilier : concepts de base

Techniquement parlant, la valeur d’une propriété est définie comme la valeur actuelle des avantages futurs découlant de la propriété. Contrairement à de nombreux biens de consommation qui sont rapidement utilisés, les avantages de l’immobilier se réalisent généralement sur une longue période de temps. Par conséquent, le prix de vente immobilier doit tenir compte des tendances économiques et sociales. D’autre part, il faut considérer les réglementations gouvernementales et conditions environnementales qui peuvent influencer la demande, l’utilité et la rareté du bien.  

La valeur n’est pas nécessairement égale au coût, ni au prix immobilier. Le coût fait référence aux dépenses réelles en matériaux, par exemple, ou en main-d’œuvre. Le prix de l’immobilier en revanche, est le montant que quelqu’un paie pour acquérir le bien. Même si les deux paramètres peuvent affecter la valeur, ils ne déterminent pas cette dernière. Par exemple, si un nouveau propriétaire découvre un défaut grave dans la maison, comme une fondation défectueuse, la valeur de la maison pourrait être inférieure au prix.

Outils d’évaluation d’un bien à mettre en vente

Le prix moyen m2 pour les maisons récemment vendues et situées dans la même zone est une première référence pour estimer un bien. Vous devez tenir compte de l’emplacement, de la taille du terrain, de la surface habitable, du stationnement, des vues et de la qualité de finition d’un immeuble.

Par ailleurs, il existe différents outils en ligne qui proposent une estimation spécifique de votre bien. La plupart d’entre eux ont pour principal objectif de générer des prospects qui peuvent être transmis aux agents immobiliers. En théorie, cette approche devrait vous donner l’évaluation la plus récente d’un bien. La valeur obtenue de cette manière doit être utilisée comme point de départ, mais ce ne doit pas être la seule donnée que vous utilisez principalement. Les outils en ligne sont basés sur un algorithme sophistiqué qui calcule à la fois les données publiques et celles soumises par les utilisateurs pour obtenir une fourchette de prix.

D’un autre côté, les agents immobiliers ont une large perspective du marché immobilier. Cependant, lors de l’évaluation d’une propriété, ils se concentrent principalement sur votre inscription en tant que client. Les évaluations des agents immobiliers peuvent différer considérablement.

Acheter une maison en France : investir dans le locatif

Lorsqu’il s’agit d’investir dans l’immobilier, il existe un certain nombre de facteurs qui contribuent au succès. Le premier consiste à acquérir un immeuble français à « bonne valeur ». Autrement dit, vous devez trouver un bien dont le prix de l’immobilier au m2 est en dessous de celui observé sur le marché local. Par ailleurs, lorsque les coûts de crédit sont bas et que les bénéfices liés à la location sont élevés, vous êtes sûr de faire un investissement intéressant. Le faible taux d’intérêt appliqué dans la zone euro rend actuellement l’emprunt plus attractif que l’épargne. En juin 2020, le taux d’intérêt moyen des encours de crédits immobiliers en France est tombé à 1,5 %. Pour les nouveaux prêts, le taux d’intérêt moyen (sur les prêts à taux fixe) a continué de baisser à 1,17 % en septembre 2020.

Enfin, de nombreux dispositifs en vigueur actuellement en France offrent des avantages fiscaux non négligeables à ceux qui veulent faire de l’investissement locatif. La loi Pinel, par exemple, permet de bénéficier d’une réduction d’impôt jusqu’à 21 %, en fonction de la durée de location consentie par le propriétaire.  

Trouver une entreprise spécialisée dans la plomberie et le chauffage à Lyon
Comment calculer le prix d’un immeuble ?