Les avantages de la location d’un local commercial

location local commercial

Pour chaque entreprise, la question de l’installation constitue un sujet primordial qui requiert mûre réflexion. Dans ce cadre, le dilemme se pose toujours de savoir, s’il est mieux d’acheter son propre local commercial, ou s’il est préférable de passer par la location. L’une comme l’autre option présente respectivement son lot d’avantages et d’inconvénients, mais à plusieurs égards, la location est davantage recommandée. Ainsi, quels sont les avantages de la location d’un local commercial pour une entreprise ?

Louer un local commercial, une option moins onéreuse

Le prix d’achat d’un local commercial n’est pas donné à tous. Les startups et PME (Petites et moyennes entreprises) nouvellement créées peinent souvent à trouver les fonds nécessaires leur permettant d’acquérir leurs propres locaux. La location local commercial constitue ainsi un excellent moyen pour les entreprises de toutes tailles de se développer, et ce, sans avoir à débourser des sommes faramineuses. Les loyers sont généralement moins élevés que les prix des propriétés, et il y a souvent des options de bail flexibles qui peuvent s’adapter aux besoins changeants de votre entreprise. La location d’un local commercial peut être un moyen de se lancer dans une nouvelle activité sans trop investir.

De plus, en tant que locataire, vous avez généralement moins de responsabilités en ce qui concerne l’entretien et la réparation des équipements et du bâtiment, ce qui vous fera économiser quelques euros que vous pourrez investir dans d’autres besoins de votre entreprise. Par ailleurs, il est évident que l’acquisition d’un bien immobilier expose toujours l’acquéreur à plusieurs risques financiers, notamment d’amortissement du prix de l’achat. En passant par la location, vous minimisez ces risques et pouvez vous concentrer principalement sur vos affaires. Sans oublier le fait que les boutiques et galeries commerciales à emplacement attrayantes sont, pour la plupart du temps, déjà prises par les propriétaires les plus fortunés. Aussi, si vous souhaitez une meilleure visibilité, il vous faudra privilégier la location d’un local commercial à proximité des grandes villes, au lieu de l’achat d’un local reculé et peu visible. Rendez-vous sur le site arthur-loyd.com pour trouver un locale commerciale à louer en centre-ville et aux alentours.

Location de local commercial : plus souple que l’acquisition

L’autre avantage de louer un local commercial par rapport à l’achat, c’est la flexibilité de cette option. De nos jours, il existe plusieurs types de locaux à louer, selon le type d’activité à y exercer. Les bureaux sont par exemple parfaits pour les entreprises de services qui ont besoin de peu de place. Les commerçants de détail, quant à eux, ont besoin d’un espace plus grand pour mettre en valeur leurs produits. Les restaurants et les cafés, quant à eux, ont des besoins spécifiques en termes de dépôt et de logistique. Une multitude de choix s’offrent à vous concernant le type de local en parfaite adéquation avec votre activité. Si la visibilité vous tient plus à cœur que l’espace, la location d’une boutique est ce qui vous convient. Par contre, si votre activité nécessite un plus grand espace, la galerie commerciale est plus adaptée.

En optant pour la location, vous êtes certain de loger votre affaire dans un endroit parfaitement convenable. La location d’un local commercial vous permet, en effet, de profiter d’un cadre propice aux affaires tout en ayant la possibilité, lorsque vos besoins auront évolué, soit de déménager vers un local plus convenable, soit d’acquérir votre propre local. Par ailleurs, la plupart des bailleurs acceptent les modifications que vous souhaitez apporter au local, ce qui vous permet de l’adapter à vos besoins spécifiques. De même, dans le cas où vos affaires n’auraient pas marché comme prévu, il vous sera plus facile de vous reconvertir vers une autre affaire plus lucrative alors que si vous achetiez un local, il faudrait d’abord réussir à vendre l’ancien local qui constitue un actif non négligeable.

Un investissement à moindres risques

Tout le monde le sait, l’achat d’un immeuble expose toujours l’acquéreur à des risques difficiles à surmonter si le local est destiné à un usage commercial. Il peut par exemple arriver que la valeur du bien ait fait l’objet de surévaluation de la part du vendeur, lequel a induit l’acheteur en erreur, ayant cru à tort que telle ou telle activité prospérait dans le secteur. L’acheteur peut notamment se tromper sur la commercialité de l’emplacement et sur l’activité équivalente à y exercer. Il peut également y avoir des vices cachés et des malfaçons de l’immeuble, lesquelles se retourneront uniquement sur l’acquéreur qui en sera le propriétaire. De même, les éventuels travaux d’investissements requis sont des risques auxquels l’acheteur peut se voir exposer. Par ailleurs, dans le cas où le local ne convienne pas finalement à l’acheteur, revendre le local relève encore d’une procédure longue et compliquée, engageant des frais conséquents et beaucoup de temps.

Par contre, ces types de risques ne se posent pas lorsque vous optez pour un local commercial à louer. Vos engagements se limiteront à ceux prévus par le contrat de bail. Même dans le cas où il y a surévaluation du loyer de la part du bailleur, l’engagement par le contrat de bail n’est pas pérenne et vous n’y serez lié que temporairement. Les clauses impératives fixées par la loi ont surtout pour objectif de protéger le locataire contre les éventuels abus du bailleur. Ainsi, les prix des loyers sont légalement plafonnés et une indemnité d’éviction est prévue en cas de rupture hors des délais prévus par la loi. Dans le même esprit, certaines clauses sont prohibées même si, d’un accord amiable, les deux parties peuvent convenir sur certains points du contrat de bail. Enfin, quels que soient les vices et malfaçons portant atteinte à l’intégrité de la construction, le locataire n’est tenu de procéder à des travaux que de façon volontaire.

Quelle procédure pour louer un local commercial ?

Les avantages de la location d’un local commercial étant dorénavant clairs, il convient de mettre un point d’honneur sur comment louer un local commercial. La location se concrétise par la signature par les deux parties d’un contrat régulièrement formé. Veillez à bien vérifier toutes les clauses de votre bail, car le bail commercial est un contrat à durée relativement longue, à ne donc pas prendre à la légère. D’ailleurs, le bail commercial étant un contrat assez technique, l’assistance d’un professionnel, notamment d’un consultant ou d’un avocat est recommandé. Généralement, la durée d’un bail commercial est de 9 ans renouvelables, et le loyer y afférant est toujours négociable et peut être revu tous les 3 ans. En outre, tout locataire souhaitant mettre un terme au contrat de bail commercial suite à la révision du loyer peut y procéder en adressant au bailleur, un courrier recommandé, à au moins, 6 mois avant l’échéance.

Pour le locataire, quelques précautions sont à prendre avant de signer un contrat de bail. Entre autres, vous devez vous assurer que le bien en question respecte les normes d’accueil du public, et que les usages ne soient pas limités à cause des co-propriétés. Privilégiez, par ailleurs, un bon emplacement par rapport à l’activité à laquelle vous souhaitez vous livrer. Si vous le souhaitez, vous pouvez verser au bailleur une garantie supplémentaire qui aura pour principal effet de vous garantir que le bailleur ne résiliera pas de sitôt votre contrat de bail. Enfin, il faut retenir que le local commercial faisant l’objet de bail commercial doit être utilisé à des fins uniquement professionnelles.

Location ou achat de local commercial : choisir en fonction de ses besoins

Au final, le choix d’acheter ou de louer un local commercial doit se faire en fonction des besoins de l’entreprise et de son profil. Les besoins des entreprises peuvent varier grandement en fonction de leurs activités, de leur ancienneté et de leurs ressources financières. Ainsi, les entreprises en phase de démarrage ont un intérêt à passer par la location, tandis que les entreprises ayant déjà trouvé leur place sur le marché peuvent passer à l’acquisition. L’achat constitue un investissement à long terme à laquelle, les grandes firmes peuvent se permettre. En effet, lorsque les affaires prospèrent, il n’y a plus lieu de tergiverser, l’achat se présentant comme un gage de stabilité. Par ailleurs, l’achat d’un local commercial à désigner comme siège est intéressant lorsque l’entreprise dispose de plusieurs agences ou points de vente faisant l’objet de location, donc à contrat flexible.

La location, quant à elle, permet d’éviter de contracter de grands prêts à long terme, ce qui offre une petite marge de manœuvre aux petites entreprises, du point de vue financier. La taille de l’entreprise, son chiffre d’affaires ainsi que son budget sont donc des facteurs déterminants pour les entrepreneurs pour décider s’ils doivent opter pour l’achat de local commercial ou la location. Enfin, il existe un compromis pour ceux qui souhaitent acquérir un local commercial tout en conservant la souplesse de la location : il s’agit du contrat de crédit-bail. Le locataire va louer comme tout autre locataire, en versant un loyer mensuel. La seule différence réside en ce que, à terme de la période de location, le locataire peut se voir la possibilité de racheter le bien, mais en versant un complément de somme.

La cheminée au gaz, un système de chauffage performant
Comment trouver les locataires parfaits pour votre bien immobilier ?