Quelles sont les causes du réchauffement climatique ?

Le réchauffement climatique, qui se caractérise par l’augmentation de la  température moyenne de l’air à  la surface de la Terre, a accru au cours des deux derniers siècles. Depuis le milieu du XXe siècle, les climatologues ont recueilli des observations détaillées sur divers phénomènes météorologiques (températures,  précipitations, tempêtes, etc.) et sur les influences connexes sur le  climat. Ces données indiquent que le climat de la Terre a changé à presque toutes les échelles de temps imaginables, depuis le début des temps géologiques. L’influence des activités humaines est profondément ancrée dans le tissu du changement du climat.

L’industrialisation et les nouvelles technologies

La transition d’une économie essentiellement agricole à industrielle a probablement été la première cause du réchauffement climatique croissant que nous vivons aujourd’hui. Les recherches suggèrent que ce phénomène a en partie été déclenché par la révolution industrielle aux États-Unis et dans d’autres pays, survenue au milieu du XIXe siècle.

Mais d’autres économies mondiales commencent à émerger, contribuant davantage à l’industrialisation et à la pollution associée.

D’autre part, le besoin des consommateurs de disposer du gadget dernier cri, en plus d’une culture dans laquelle la disponibilité est considérée comme un facteur positif, contribue grandement au réchauffement climatique.

En plus de l’énergie nécessaire pour produire tout ce que nous achetons, le conserver et l’utiliser au maximum nécessite encore plus d’énergie. Une grande part des émissions de gaz à effet de serre provient de la construction et de la maintenance de smartphones, d’ordinateurs et de centres de données.

La déforestation : des effets extrêmes sur la planète

Des millions d’acres de forêts sont défrichés chaque année, que ce soit à cause de la récolte du bois pour fabriquer du papier, ou du débroussaillage des terres pour l’agriculture.

La raison pour laquelle l’abattage favorise le réchauffement climatique est que, lorsque les arbres sont abattus, ils libèrent le carbone qui se mélange aux gaz à effet de serre provenant d’autres sources.

C’est particulièrement vrai pour les forêts ombrophiles, encore plus menacées que d’autres régions. Non seulement la fonction naturelle d’épuration de l’air des arbres est perdue, mais la déforestation diminue également la biodiversité, ce qui a des répercussions sur l’ensemble des écosystèmes et met en péril des espèces entières.

Changement planétaire et activités d’élevage

L’élevage de bétail pour la viande, les œufs et le lait génère 14,5% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Il est en cause du changement climatique à divers égards. En plus de dégager les arbres pour laisser place à de grandes surfaces adaptées au soin et à l’alimentation des animaux, ces derniers créent une énorme quantité de déchets, qui produisent du méthane, un gaz à effet de serre très nocif.

Alors que l’agriculture biologique peut avoir un impact positif sur le réchauffement de la planète en réduisant le carbone grâce à la croissance des cultures, l’élevage industrialisé annule l’impact positif de la production bio.

A quoi sert la NASA ?
Comment fonctionne les éoliennes ?